Retour sur la cartopartie de Felletin du 23/07/2018

Ce lundi 23 juillet 2018, à Felletin sur la montagne limousine, a eu lieu une cartopartie sur OpenStreetMap, l’occasion de partager l’expérience.

Qu’est-ce que OpenStreetMap ?

On peut parler de pot commun cartographique ou d’un google map construit dans l’idée de Wikipédia. Il s’agit d’une carte coopérative où l’on peut trouver des routes, des maisons, des associations, des lignes de bus ou encore le petit patrimoine bâti. Il n’y est recensé que les informations « stables » et non nominatives. La licence des données (que peut-on faire des données du projet), élément central du projet est la licence ODBL, est une version adaptée aux bases de données de la licence wikipedia CC-BY-SA qui implique la mention de « paternité » et implique que les productions dérivées soient sous la même licence ou licence compatible. Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page wikipedia

schéma de données de Openstreetmap

Le contexte

La Gare de Felletin, bâtiment emblématique de la ville a été récemment acquis par l’association Quartier Rouge. L’association souhaite prendre le temps de réfléchir à la manière dont elle peut rénover le bâtiment ainsi que mettre en valeur le lieu dans la ville. Elle a donc construit l’événement annuel « horizons géographiques » autour des questions d’habitat et communs par la thématique

« Convoquer par notre présence un espace commun »

Ce lundi 23 juin matin, l’association a proposé à Marin Baudin, paysagiste au CAUE de la Creuse et l’architecte Nicolas Dahan de venir faire une ballade et discussion autour du quartier de la Gare. Une vingtaine de personnes ont participé aux échanges.

L’après midi, nous avons organisé une cartopartie nourrie des discussion de la matinée. Une quinzaine de personnes ont participé à l’atelier.

Après une introduction autour de la cartographie générale, de google map à waze en évoquant les différents lieux où se niche l’information géographique, nous avons introduit la problématique du statut de la donnée et de la liberté donnée aux utilisateurs.

Les projets mentionnés

Plusieurs projets ont été mentionnés dans « l’écosystème » d’OpenStreetMap.

Umap: site pour réaliser une carte publique personnalisée pour mettre en valeur des informations spécifiques d’OpenStreetMap simplement ou recenser des informations qui n’auraient pas leur place dans le projet.

Maposmatic Site web pour réaliser des grands plans (A0) depuis OpenStreetMap.

fieldpapers site web pour faire simplement un plan d’une zone sous forme d’Atlas.

QGIS logiciel libre de SIG multi usage relativement bien connecté à OpenStreetMap (via le plugin QuickOSM, merci à 3liz pour cette réalisation).

STAMEN fonds de cartes originaux (type pastel et toner) issus d’OpenStreetMap réalisé par des designer

openstreetmap.bzh carte bretonne issue de OpenStreetMap. Certaines personnes souhaitent voir apparaître un équivalent en langue occitane.

Mapillary Un équivalent libre, personnalisé et plus poussé pour les utilisateurs que google Street View. Cependant, celui-ci n’est pas exhaustif.

Live OpenStreetMap affichage en direct des contributions OpenStreetMap à l’échelle mondiale.

Hotosm : projet humanitaire autour d’OpenStreetMap.

Map compare : pour comparer OpenStreetMap avec Bing, google map, here ou Apple maps.

YoHours éditeur d’heures d’ouverture (Merci Adrien Pavie pour l’outil).

Maps.me une solution de cartographie simple, libre et hors ligne où il est possible de télécharger les données sur son téléphone.

Les envies cartographiques

Les participants ont formulé des envies cartographiques variées autour de la gare et de Felletin.

Cartographie des parcelles autour de la gare pour avoir une meilleure idée des espaces disponibles.

Cartographie des ateliers de la gare et des artisans dans l’idée de produire un plan local.

Cartographie pouvant être intéressante pour des installations artistiques dans Felletin sous condition d’accord des personnes concernées

Cartographie des bancs de la ville il est important de savoir où sont les endroits propices à la banturle l’art de jouir à ne rien faire.

Cartographie des arbres, plantes et fleurs autour de la gare. Il est intéressant de noter que l’inventaire botanique limousin a recensé de nombreuses plantes très spécifiques dont l’origine est liée aux graines qui arrivaient avec les trains de marchandise.

Cartographie du trajet en train Felletin Busseau sur Creuse pour préparer un événement de la fin de semaine, un voyage en train commenté.

Observatoire de l’habitat pour suivre le travail initié en 2014 par un habitant.

Des groupes, équipés de tablettes de saisie terrain fournies par Detea sont allés cartographier certains de ces thèmes. Après 1 heure de déambulation, les participant.e.s ont créé des comptes OpenStreetMap et, avec l’éditeur ID sont venus ajouter les informations récoltées entrant dans le projet.

Tablettes en bois produites et gravées par Détéa. 


Communiquer sur un événement OpenStreeMap auprès de la communauté francophone

À titre de pense-bête et pour partager l’expérience. Voici les endroits pertinents pour tenir informé la communauté locale. Voici une liste des choses à faire (que nous n’avons pas tous fait).

  • regarder sur Umap s’il y a des projets liés à la ville (pour contacter de nouvelles personnes) :http://umap.openstreetmap.fr/fr/search/?q=felletin
    Ici, nous pouvons voir qu’un travail autour du LMB de Felletin a été réalisé ainsi qu’un tavail de recensement des maisons vides du village.
  • envoie d’un mail sur la mailing liste nationale & locale talk-fr@lists.openstreetmap.org
  • Création d’un événement sur l’agenda du libre avec le mot clef « osm » qui sera indiqué automatiquement sur le site openstreetmap.fr
  • Tweeter sur le compte de l’association française @osm_fr
  • faire des pouets Mastodon le compte de l’association française @osm_fr@fr.osm.social
  • annoncer sur forum.openstreetmap.fr
  • mail d’information à l’association locale de logiciel libre, ici CTRL-A
  • Mail d’information sur le réseau des tiers-lieux locaux (ici le réseau TELA qui est assez proche des valeurs du libre)
  • Article sur le blog fractale.xyz pour les cartographes locaux avec lesquels nous sommes en contact.

N’hésitez pas à commenter pour conseiller d’autres moyens de communication.

Réflexion sur l’animation d’atelier

Un choix doit se faire de la part de l’animateur sur la manière de présenter OpenStreetMap et son environnement :

  • Expliquer en quoi le projet constitue une alternative efficace et pertinente aux services proposés par les fournisseurs classiques de services cartographiques : google maps, etc.
  • Appuyer les projets cartographiques des personnes participantes en proposant des solutions de l’écosystème OpenStreetMap et parler du projet dans un second temps

Il est évident que les deux approches sont complémentaires mais le fait d’axer la communication sur l’une ou l’autre aura des conséquences sur le déroulé de l’atelier et l’appropriation du projet.

Le choix a été fait lors de cet atelier de présenter en premier le projet OpenStreetMap pour aborder par la suite les projets individuels.

Il peut être intéressant de tenter la seconde approche mais cela nécessite d’être déjà en lien avec les futurs participants ou de se greffer à un projet déjà existant (association patrimoniale, occitane, etc.)

Enfin, réaliser un cycle de cartoparties plus qu’un événement unique semble pertinent dans la mesure ou les personnes peuvent prendre le temps de réfléchir à des projets cartographiques à partir de ce nouvel outillage technique et conceptuel.

 

D’autres événements auront lieu en creuse et autour de la montagne limousine, si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à nous contacter.

 


 

Sources des dessins compatibles avec DRAW.IO sous licence cc-by-sa 4.0

affiche OSM
Schéma

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2018

Theme by Anders Norén