Kit de démarrage pour la coopération à distance

Au cours de nos coopérations au sein de la coopérative oxalis, nous avons eu l’occasion de travailler avec des personnes aux compétences  variées : du réalisateur au designer en passant par des urbanistes et accompagnatrices de projets agricoles. Rassembler des compétences, c’est chouette; c’est riche et cela permet de croiser les regards.

On ne voit pas ce qu’il se passe, on voit ce qu’on a envie qu’il se passe.

Début du générique des pieds sur terre

Bref, on est content, on est dans la « pluri-trans-inter-intra-disciplinarité » mais au-delà de la richesse, la question du vocabulaire commun se pose.

Comment on travaille ensemble? Comment on échange ? Comment on construit une matière commune ? Entre le geek qui souhaite pousser tout le monde vers la super plateforme de travail coopératif distribuée entre paires basée sur git et la personne ne consultant ses mails qu’une fois par semaine, les habitudes entre parfois en friction.

Souvent les affrontements sont plus larvés qu’au tire à la corde où pour le coup, les choses sont assez claires. image: ladepeche.fr

Cet article et le « kit de démarrage du travail coopératif à distance » vise à apporter quelques propositions concrètes issues de nos expériences mais propose surtout d’inviter les groupes à prendre le temps de voir comment ils souhaitent travailler ensemble.

Voici le kit

Au recto, la carte avec les outils et petits conseils

Au verso, des histoires d’amour et de locomotives

Au lieu de le mettre sur git, on partage un dossier sur owncloud (ça marche aussi)

Dossier source

Pour info, ce document est construit en deux temps

  1. La carte dans Inkscape
  2. L’assemblage dans libreoffice draw (oui, on peut faire des choses avec, pas besoin d’aller vers scribus)

L’idée est de garder une forme de convivialité à l’édition du document surtout qu’il reste simple.


Voici quelques éléments de réflexion sur cet objet, ses usages, son but, etc.

Usages potentiels imaginés:

  • Objet synthétique pour faire une première marche dans le travail coopératif à distance d’un groupe n’ayant pas ou peu travaillé ensemble et ayant un niveau varié en informatique

  • Support pour réaliser des formations :

    • Proposer de former les locomotives de groupes dans les équipes (marchés publics, constitution de produits communs)

    • Créer un socle de connaissance commun au sein de la coopérative

  • Profiter de l’occasion pour valoriser les initiatives libres, de framasoft, etc.

Module de formation imaginé

Ce document peut constituer un support de formation qui serait envoyé en amont aux participants afin de leur donner l’envie et d’avoir envie quelques réflexions et attentes avant de participer.

voici une idée de déroulé de formation:

  • Témoigner autour d’expériences bonnes ou mauvaises de coopération

  • Proposer décortiquer en petit groupes le document et demander des retours & impressions

  • Regarder les outils à plusieurs (penser à avoir des instances de démo)

  • Ouvrir à proposition prendre le temps de voir d’autres outils selon les propositions des participants.

  • Discuter Ouvrir sur le rôle de la locomotive

Idées sous-jacentes du kit
Il est imaginé pour les personnes « de niveau 1 » où le plus simple / fluide est privilégié parce que travailler à distance, ça complexifie les relations humaines, etc.

Selon nous, une locomotive est nécessaire au bon fonctionnement des groupes. Comme il existe 1000 manières de décrire ce rôle, on fait le choix de rester vague et d’utiliser les métaphores. Cela peut faire l’objet d’un article si le besoin s’en fait ressentir.

Le mail reste l’outil le plus largement adopté quand les niveaux en informatique sont variés. Nous faisons le choix de ne pas parler de Slack / mattermost / etc.

On propose, dans la mesure du possible, des solutions libres pouvant être auto-hébergées en parallèle des solutions privatrices.

Modifications de la v2 depuis la v1
→ ajout de Framemo comme premier tableau de liste -> Penser à faire un export / capture d’écran à chaque session de travail
→ ajout Document en ligne : privilégier l’édition en ligne si possible pour créer de la matière (sans se prendre trop le chou à faire la mise en page, la syntaxe )
→ l’utilisation de framacalc n’est malheureusement pas aussi fluide que google sheet, on le met en parallèle
→ Deux manières d’aborder les réunions à distance -> Vidéo / audio il se passe pas la même chose.
→ Mail: un mail avec plusieurs sujets soigné sur la forme
→ Mail: Référence aux boites mail saturées
→ rendez-vous: effectuer des relances (statistiquement, les gens répondent mieux aux relances. Oui, c’est nul )
→ esthétique: fin de l’écriture italique et ajout des points
→ Retrait des logos de logiciels qui ajoutent de l’hétérogénéité visuelle à celui-ci
→ Verso Pourquoi ce kit ? -> moins d’histoires, plus de précisions sur la cible du document: les locomotives

→ Retrait des tableaux qui font trop vieux style (c’est pas encore vintage)

Si vous souhaitez apporter des idées, n’hésitez pas.

Le document est en licence CC-BY-SA, faites vous plaisir

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2018

Theme by Anders Norén