Petite configuration de Linux Mint pour un géomaticien

À l’occasion d’une montée de version de Linux Mint que j’utilise au quotidien, je vous propose de prendre le temps de parler de mes choix de distribution et des outils que j’utilise autour de la géomatique dans un environnement libre.

Linux Mint 18 MATE

Commençons par le choix de la distribution. Ce choix s’est construit avec le temps. À partir de 2010, j’ai choisi de me mettre à linux avec ubuntu 10.10. Faisant face à de nombreux rapports d’erreurs sur des paquets cassés (pas uniquement à cause de mauvaises manipulations), j’ai un peu laissé la main (je suis reparti sur windows7).

Première image pour les mots clefs UBUNTU+BUG sur Searx (moteur de recherche auto-hébergé)

En formation de Géomatique, j’ai regardé ce qu’il se faisait autour dans le domaine. Cela m’a ammené à faire un saut vers une distribution découverte courant 2012: l’OSGEO live.Une distribution orientée géomatique libre à coup de géoserveur, qgis, geomajas, GeoPizza, Géobrouette et GéoTrouvetout.

Malheureusement, je n’ai pas trouvé la stabilité que j’attendais mais je n’ai pas souvenir si c’était lié à Xubuntu (la base à l’époque) ou les ajouts du groupe OsgeoLive. De toute manière, n’utilisant qu’un quart de tous les outils disponibles, cela m’a semblé être l’artillerie lourde. J’utilise cette distribution dans des machines virtuelles pour faire des tests.

À ce moment là, je me dis, ok c’est chouette mais ya pas quelque chose de plus stable ?

Comme souvent, dans les moments d’introspection, on cherche à retrouver ses racines. D’un point de vue numérique, c’est logiquement vers debian que je me suis tourné. La stabilité était là, il faut dire l’esprit marche bien

Non mais le logiciel, on le sort quand il est prêt, pas avant

Ce fut le cas, après plusieurs aller-retour dans la config pour les imprimantes notamment et jeux avec les dépôts, j’avais une configuration fiable, à jour sur les outils nécessaires mais exclusive.

En effet, en en tant qu’utilisateur de logiciel libre, la question de la convivialité et la transmissibilité m’est importante. Est-ce que l’outil que j’utilise est convivial à l’usage pour des personnes qui n’aime pas mettre les mains dans la console ? Raisonnablement, avec debian, pour un usage sur ordinateur portable, la réponse est non.

J’ai  donc repris mes recherches afin d’aller vers un outil que je puisse conseiller à des personnes cherchant à faire revivre un ordinateur ou changer d’environnement pour ne plus avoir des mises-à-jour forcées… oui, ya eu des traumatisés pendant l’année 2016…

Eat your own dog’s food

Cherchant la stabilité et la convivialité, j’ai pris le temps d’échanger avec d’autres praticiens locaux (la montagne limousine en est riche). Rapidement, plusieurs sons de cloches m’amènent vers linux Mint. Enfant de ubuntu (elle-même de debian). Linux Mint propose deux version dans l’optique d’être sur un environnement proche de l’interface classique windows (XP / seven)

  • mate: fork de gnome2 classique mais léger et fiable
  • cinamon: fork gnome3 plus moderne et plus lourd.

Mint dans sa version MATE correspond bien à mes besoins: base ubuntu LTS, culture de la stabilité (précautions sur les montées de composants principaux comme le noyau). Bref, ça marche, c’est stable et on peut quand même jouer avec.

La vie des projets libres.

Quand on utilise du libre, il est intéressant de savoir où on met les pieds, comment va la communauté, où se situe l’économie, la diversité de la communauté etc.

Linux Mint Mate s’appuie donc sur deux projets principaux qui eux même dépendent d’autres projets.

Déjà c’est pas simple

En effet, ce n’est pas toujours facile d’avoir des infos sur comment va une communauté et l’imbrication des différentes briques logicielles nécessite de prendre du temps pour comprendre tout ça. Les « commits » (contributions) sont un bon indicateur mais cela ne suffit pas forcément Owncloud et son fork nextcloud est un bon exemple¹. Le visionnage de conférences lors des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre et / ou FOSDEM m’ont permis de dire que les projets semblent aller bien (je n’ai plus les vidéo sous la main). Voici quelques éléments identifiés:

  • MATE le projet Mate a le mérite de la stabilité, c’est d’ailleurs son registre. L’équipe des développeurs s’est même vanté d’avoir fait faux bond  aux pronostiques: « forker gnome2,  qu’elle drôle d’idée ». On notera au passage une version ubuntu 16.04 basée sur mate est sortie récemment ce n’était pas le cas pour la 14.04
  • LinuxMint est un projet assez mature. Le début d’année 2016 a mis en évidence certaines failles du projet. La sécurité du site web n’était pas à la hauteur. Un piratage un peu grossier a donc eu lieu compromettant les image ISO de certaines versions. Un travail de remise à niveau et d’identification de la source de l’attaque a donc eu lieu. Cela est malgré tout révélateur de la complexité du maintien d’un distribution populaire. Cet exemple a permis de montrer l’utilité de la signature cryptographique des parquets téléchargés (la somme SHA256 et la signature PGP des développeurs sur la somme SHA256) si vous souhaitez voir comment faire les contrôles, dites-moi.

Aujourd’hui, sur la montagne limousine, des associations, des personnes âgées et même l’école de Faux-la-Montagne utilisent Linux Mint. Des géomaticiens exilés au Québec ont franchi le pas et certain.e.s en poste dans des collectivités se posent la question. La Renouée est équipée massivement avec LinuxMint (de l’outil de caisse aux points d’accès numérique de l’espace de travail partagé).

Jusqu’ici tout va bien

Assurer une maintenance pour d’autres habitants ou structures fait partie des solidarités existantes sur la montagne limousine. Notons que Ctrl-a (association d’accompagnement au numérique) organise des café numériques où les personnes viennent avec leurs soucis et sont accompagnées dans l’installation et la résolution des petits bugs du quotidien.

La config aux petits oignons

En SIG

Grâce aux gentils développeurs du projet Qgis et ubuntuGIS, Qgis, notre outil privilégié  à Fractale est bien maintenu (avec des signatures cryptographiques qui vont bien. merci à vous

Pour Les SIG²

Changement conséquent dans la vie des géomaticiens: docker

Lles tests, les bases de données pour faire des traitements, les conversions de fichiers nécessitant des codecs spécifiques  ou encore les jouets² applications terrain  Julien Ancelin

Au quotidien

libreoffice à jour via les PPA avec Grammalecte (ça ne suffit pas pour les fautes)

inkscape Freeplane VUE (carte conceptuelles) Structurer sa pensée et les pensées collectives, mettre en forme, ajuster les étiquettes récalcitrantes sur Qgis…

keepassX Un gestionnaire de mots de passe en local dont la fiabilité est reconnue et dont l’utilisation est même conseillée par ANSSI. Puissant mai…

De grands pouvoirs signifient de grandes responsabilités…

Dropbox & Owncloud & skype: Le bon vieux cloud est quand même bien pratique. Skype et Drobpox c’est parce qu’on est pas puristes…

flsint: un outil pour, entre autre trouver les doublons… si jamais on ne sait pas quoi faire.

Les doublons, on pense un jour terminer mais c’est une illusion

Puis JOSM pour OpenStreetMap Même si mes contributions sont désormais principalement avec osm contributor et maps.me

Oh, un nouveau sujet d’article sur les applications smartphone pour contribuer à OSM

Le petit script qui reprend la base de config

Loin des douces configurations proposées sous Ansible, voici un petit script bash dont la philosophie ne peut se décrire qu’avec le gif suivant:

Un code peut être violent

#/bin/bash

#################################################################
##configuration aux petits oignons pour linux mint 18 sarah (basée sur ubuntu 16.04 Xenial)
##contact: contact@fractale.xyz
##licence: GPL V2

#################################################################

##ajout des différentes sources 

## TLP pour la batterie

###
echo "######## Ajout du PPA pour TLP pour quand t'oublies ton chargeur chez toi"\
; \

add-apt-repository ppa:linrunner/tlp \
; \

###
echo "######## Ajout du PPA Libreoffice (pour avoir la dernière version stable"\
; \
## libreoffice pour avoir la version 5.2
add-apt-repository ppa:libreoffice/ppa\
; \
echo "######## Ajout du PPA ubuntugis pour avoir le swag en SIG"\
; \
sudo add-apt-repository ppa:ubuntugis/ppa\
; \

echo "########## Docker pour dockeriser le reste du monde"\
; \
echo "deb https://apt.dockerproject.org/repo ubuntu-xenial main" | tee /etc/apt/sources.list.d/docker.list\
; \
echo "########## Qgis pour faire une mise à jour de Qgis tous les mois"\
; \
echo "deb http://qgis.org/ubuntugis xenial main"| tee /etc/apt/sources.list.d/qgis.list\
; \
echo "########## Installation de trucs pour docker"\
; \

## ajout de la clef docker
echo "########## Ajout de la clef publique de docker, parce que la crypto c'est la vie"\
; \

apt-key adv \
               --keyserver hkp://ha.pool.sks-keyservers.net:80 \
               --recv-keys 58118E89F3A912897C070ADBF76221572C52609D\
; \

## ajout de la clef qgis
echo "########## Ajout de la clef publique de qgis, parce que la crypto c'est la vie"\
; \


apt-key adv \
               --keyserver hkp://ha.pool.sks-keyservers.net:80 \
               --recv-keys 073D307A618E5811\
; \

## ajout de la clef qgis
echo "########## Ajout de la clef publique de qgis, parce que la crypto c'est la vie"\
; \

## apt-get install tout 
echo "########## Si on suit Mr robot, là je prends le contrôle de la station MIR "\
; \

echo "########## Mr robot s02e05 'I m hacking the FBI -> sudo apt-get update ... OK mec, moi aussi chui un pirate alors"\
; \

apt-get update \
; \ 


###on installe le monde
apt-get install python-software-properties keepassx wipe fslint libreoffice qgis python-qgis qgis-plugin-grass tlp tlp-rdw \
firefox-locale-fr libreoffice-l10n-fr thunderbird-locale-fr grsync dropbox caja-dropbox libowncloudsync0 libqt5keychain0 owncloud-client
owncloud-client-l10n python-gpgme skype apt-transport-https ca-certificates freemind virtualbox virtualbox-dkms virtualbox-gest-additions-iso virtualbox-qt gtkhash htop inkscape gtk-recordmydesktop vlc docker-engine pgadmin3 git python-pip htop docker-engine
; \ 


### on install docker compose avec pip, c'est plus simple
pip install --upgrade pip \
; \ 

pip install setuptools\
; \ 

pip install docker-compose\
; \ 


### on met dans le groupe
 groupadd docker\
; \ 
usermod -aG docker $USER

D’ailleurs, si vous avez des idées, n’hésitez pas, je peux mettre ça sur une forge.

Pour plus de ressources sur Linux Mint, vous pouvez consulter les sites suivant:


¹: Nextcloud vient de faire un article d’auto promotion sur l’état de santé du projet en comparaison des autres CLAUDE³ libres. Attention aux paillettes, je suis assez convaincu que c’est contre productif de faire ça.

²Geoppopy, basé sur lizmap & Qgis serveur n’est pas un jouet. C’est un véritable outil de relevés pour le terrain. Comme il est personnalisable à souhait, ça donne envie de jouer avec et d’imaginer plein d’usages originaux. Vous aurez nos retours sur le sujet bientôt.

³ Claude, écriture d’inspiration phonétique du terme terme « cloud » en occitan

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2018

Theme by Anders Norén